Contredanse
Danse folklorique

La contredanse s’est imposée à Cuba au 18ème siècle, puis s'est transformée en « Contradanza », « Danza » et en « Habanera » en 1879. Deux explications existent pour situer l’origine de la contradanza : certains disent que la créolisation s'était opérée à Saint Domingue avant l'exil des réfugiés, d’autres affirment qu'elle a eu lieu à Cuba après leur arrivée.

La Contradanza est constituée de quatre mouvements : « paseo », « cadena », « sostenido », et « cedazo ». Les deux premiers mouvements sont lents, le sostenido et le cedazo, en revanche, sont plus vifs. Le paseo, figure lente de la contradanza, est l’ensemble des déplacements des danseurs/euses le long de deux lignes en couloir. Les couples vont effectuer des changements de place le long de ce couloir en effectuant les pas et figures de la danse, et en parcourant chaque position de manière similaire à la contredanse anglaise.

La structure rythmique de la contradanza est basée sur un rythme syncopé et asymétrique appelé le quintolet en français, ou "cinquillo". D'aucuns pensent à tort que les rythmes de la contradanza ont suivi un chemin qui allait de l’Afrique, à Saint Domingue puis à Cuba. Mais le chemin a été plutôt France, Haïti puis Cuba.

Contradanza from cuban Zarzuela Cecilia Valdes

88