Son de la Loma
Son cubain Traditionnel

"Son de la Loma"
Ecrit en 1922, ce Son est né, comme beaucoup d'autres chansons de Miguel Matamoros, d'une anecdote personnelle.
A la fin d'un concert donné dans un café de Santiago de Cuba, l'auteur était en train de travailler sur une nouvelle mélodie.
Il vit alors arriver une mère de famille qui lui dit : "Ma fille est folle de vos chansons et voudrait savoir d'où vous venez. Je lui ai dit :"ils viennent de la Loma". Et depuis, elle me répète sans arrêt : "Maman, ils viennent de la Loma".
C'est ainsi que naquirent les paroles et le titre de la mélodie que Miguel Matamoros était en train de composer.


Son De La Loma
(Miguel Matamoros)

Mamá yo quiero saber
De donde son los cantantes
Que los encuentro muy galantes
Y los quiero conocer
Con sus trobas fascinantes
Que me las quiero aprender.

¿ De donde serán, Ay mamá ?
Seran de La Havana,
Seran de Santiago,
Tierra Soberana…

Son de la Loma
Y cantan en llano.
Ya veras
Tu veras

Mama ellos son de la loma.
Mama ellos cantan en llano.
Mama ellos son de la loma.
Mira Mama ellos cantan en llano
Mama ellos son de la loma

Ils sont des collines


Maman, je voudrais savoir
D’où viennent tous ces beaux chanteurs
Dans leurs tenues élégantes
Je voudrais pouvoir les connaître
Et leurs trovas fascinantes
J'aimerais tant les apprendre.

D’où viennent-ils donc, ah Maman ?
Peut-être de la Havane,
Peut-être de Santiago,
Terre souveraine…

Ils sont des collines
Et chantent dans la plaine.
Et voilà
Tu verras

Maman ils sont des collines.
Maman ils chantent dans la plaine.
Maman ils sont des collines.
Regarde, maman, ils chantent dans la plaine.
Maman ils sont des collines.


Le texte de cette chanson renferme plusieurs subtilités en forme de jeux de mots :
- Le titre ("Son de Loma") peut prendre deux sens : " Ils sont des collines" (en référence aux chanteurs) ou " Le Son des collines" (en référence au style musical).
- Les termes "Loma" et Llano", au-delà de leur sens littéral (la colline et la plaine), désignent également, de manière plus imagée, une opposition entre la ville de la plaine (La Havane) et la ville des collines (Santiago de Cuba).
- Le patriotisme Santiaguero de l'auteur s'affirme quand il désigne dans la chanson cette ville, première capitale historique de Cuba, comme "terre souveraine", alors que ce titre est habituellement réservé à la Havane, capitale actuelle du pays.

Source : Fabrice Hatem
http://fabrice.hatem.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=1266&Itemid=73

Son de la Loma interprété par l'Orquesta Aragon
son de la loma orquesta aragon



Son de la Loma interprété par le Trío Matamoros
son de la loma trio matamoros



Son de la Loma interprété par un orchestre de Son à Trinidad (Cuba)

353

353 son de la loma guitare

353 son de la loma bongos

353 son de la loma contrebasse